Le médecin Denis Mukwege, appelé également l’homme qui répare les femmes, était l’invité de Laurence Ferrari sur iTELE ce jeudi 10 mars 2016. Ce docteur a fondé l’hôpital Panzi  dans le sud Kivu  avait été récompensé en 2014 par le prix Sakharov pour son travail auprès des femmes violées en RDC. Selon lui il s’agit d’une arme de guerre avec la volonté de détruire.

Mais le gynécologue se dit très inquiet par le nombre de patientes qui viennent désormais de secteurs hors de la zone de conflit alors que les violences touchent « un nombre grandissant de personnes âgées, d’enfants et même des bébés ».

Il s’est aussi inquiété du nombre d’anciens enfants soldats, forcés par les groupes armés à commettre des actes de sauvagerie et qui ont été intégrés à l’armée régulière sans bénéficier de soutien psychologique. Le phénomène du viol “s’est métastasé dans notre société”, a-t-il affirmé

(358)

Catégorie:

Accueil, Info-Polémiques

Les commentaires ne sont pas autorisés.